Eh bonsoir !

Me voilà de retour après quelques semaines de trève hivernale. Ne croyez pas que j'ai subitement arrêté de cuisiner, que nenni ! C'est en réalité devenu mon occupation principale puisque je viens de terminer 3 semaines de stage en cuisine de notre restau nantais de prédilection, les 2 potes au feu. 3 semaines d'apprentissage intense, pour démarrer ma préparation au diplôme du CAP Cuisine.

Dès lundi je redémarre un nouveau stage, de 5 semaines cette fois. Mais en attendant, je n'ai pas oublié de photographier quelques unes des recettes que j'ai préparées ces derniers temps.

Ce soir je commence par la brioche : c'est ma nouvelle lubie depuis 3 jours. J'en suis à 2 recettes testées et j'ai adopté celle-ci. Cette recette est peu contraignante car elle ne demande qu'e 2 levées.

briochefleurd'o

Pour confectionner cette belle brioche, il vous faudra :

- 1 sachet de levure en poudre
- 5 cl de lait tiède
- 250 g de farine
- 125 g de beurre mou
- 2 oeufs
- 1 pincée de sel
- 40 g de sucre
- les grains d'une demi-gousse de vanille
- 1 c à s de fleur d'oranger
- 1 jaune pour dorer + du beurre pour le moule

Diluer la levure dans le lait tiède. Dans le bol du robot ou dans un saladier, verser la farine. Creuser un puits au centre, verser le sel, le sucre, la vanille puis les oeufs, la fleur d'oranger et pour finir les 2 oeufs et la levure diluée dans le lait. Démarrer le robot à vitesse moyenne d'abord puis augmenter la vitesse. La pâte doit devenir homogène, se détacher des bords du robot. Si vous pétrissez à la main alors vous êtes partis pour quelques minutes de pétrissage jsuqu'à ce que la pâte se décolle des bords et soit homogène. couvrir le saladier d'un torchon et faire lever dans un endroit tiède (ce que je fais c'est que je fais chauffer mon four quelques minutes à 60°C et je l'éteinds. Lorsque l'intérieur est tiède j'y mets e saladier à reposer. Vous pouvez aussi mettre votre saladier près d'un radiateur allumé ou bien en fonction étuve de votre four. Laisser lever la pâte 1h30 minimum. Dégazer la pâte (en faire sortir le gaz en la pétrissant rapidement) puis la remettre à lever mais cette fois-ci dans le moule beurré pendant 1h30 minimum au tiède, de nouveau. A l'issue de cette levée, votre pâte est belle, bien gonflée et affleure les bords du moule. C'est le moment de dorer votre brioche en diluant un jaune d'oeuf dans un peu d'eau et en la badigeonnant au pinceau. Si vous souhaitez en faire une brioche des rois, n'oubliez pas d'y planter une fève. Enfourner pour 40 min à 170°C chaleur tournante.

Démouler à la sortie du four et laisser refroidir avant de déguster.

Quelques variantes :en supprimant la fleur d'oranger et en ajoutant 100 g de chocolat à pâtisser haché, vous aurez une délicieuse brioche aux pépites de chocolat. Encore mieux, avec 100 g de pralines roses hachées... mmmmh un pur délice, les pralines fondent et caramélisent juste comme il faut. Vous ajouterez cette garniture au moment du dégazage.