18septembre_0181

 Ce soir nous sommes allées dîner, ma sœur Pauline et moi, chez mes grands parents. Et comme à mon habitude, j'ai apporté mon petit dessert maison du moment... Aujourd'hui j'ai voulu faire des biscuits pour accompagner une crème dessert à la fleur d'oranger... Parmis mes livres de pâtisserie, mon dévolu s'est jeté sur Petits gâteaux, qui a ma préférence en ce moment (surtout à cause des jolies photos qui l'illustrent je l'avoue! Elles attisent ma gourmandise...)

 

Donc: aujourd'hui, avec ma sœurette, nous nous sommes attelées aux Demi-lunes au citron...

 

En fait, au final les biscuits que nous avons faits n'avaient plus grand chose à voir avec la recette d'origine, et ce pour moult raisons:

 

- il fallait 150 g d'amandes en poudre et nous n'en avions que 50 g

 

- il fallait des zestes de citrons non traités et nous n'avions que des citrons premier prix frolant la moisissure

 

Bref... C'est un peu comme pour les croquants aux noisettes, ce qui faisait l'originalité et la "citronéité" de la recette, nous ne l'avions pas...

 

Mais que faire?

 

Idée: substituer des noisettes en poudre aux amandes en poudre et miser sur le glaçage citron pour honorer le titre de la recette...

 

Recette:

 

pour 25 biscuits (soit disant)

 

100 g de noisettes en poudre + 50 g d'amandes en poudre

 

50 g de farine

100 g de sucre (la recette d'origine préconise la vergeoise mais qui dit pas de vergeoise un dimanche, dit tant pis! sucre blanc...)

 

3 oeufs (2 jaunes + 1 entier)

 

1 cuillère à café de cannelle en poudre

 

et pour le glaçage:

 

1 citron

 

150 g de sucre glace

 

1 cuillère à soupe d'eau très chaude

 

Bon...

 

La recette disait de mélanger farine, sucre, cannelle, amandes, d'ajouter les jaunes d'oeufs et l'oeuf entier et travailler pour obtenir une pâte homogène... Jusque là tout allait bien. Sauf que, comme d'hab, après cette étape, c'est le préchauffage de four, puis "l'étalage" de pâte. Et c'est là que tout dégénère à chaque fois.... Pâte beaucoup trop molle et collante pour être étalée, donc beaucoup trop molle et collante pour être découpée à l'emporte pièce en forme de demi-lune (bien sûr, tout le monde a un emporte pièce en forme de demi lune chez lui... Oui bien sûr vous me direz qu'il ne faut pas s'attarder sur des détails comme ceux là SAUF QUE les demi-lunes c'était vraiment mignon et que ca rend mieux qu'un canard ou qu'un lapin...). Bref. Le rajout de farine s'impose pour pouvoir former des biscuits ronds avec nos petites mains... Qui dit rajout de farine dit plus sec à la dégustation mais tant pis car qui dit biscuits collés sur les mains dit pas de dégustation du tout: il fallait faire un choix. Allez Pauline verse donc un peu de farine.

 

Etalés, enfournés, cuits, dorés (mouais...). Vient le moment tant attendu du glaçage citron qui normalement donne comme sur la photo (qui sert aussi de couverture au livre tant elle est appétissante...) des biscuits tout réguliers nappés d'un glaçage épais au goût bien citronné que l'on imagine trèèèès fondant...

 

Je mélange sucre glace, eau et jus de citron... ouh là là ça me paraît bien liquide... J'attends un peu et en étale sur les 2 premiers biscuits de la fournée... Tellement liquide qu'il est absorbé par le biscuit... Le rajout de sucre s'impose... Qui dit rajout de sucre dit moins le goût de citron... pffffiou. Oui mais il le faut Justine, ce sont quand même des biscuits au citron que tu voulais faire non?? Bon. Épaississons donc le glaçage...

 

Je rajoute donc du sucre (au pif), étale cette mixture sur les biscuits, attends que ça sèche... Et clic-clac:

Miam Miam, non?

 

Finalement c'était assez étonnant. On s'attendait à des biscuits moelleux, c'étaient plus des sablés car ils étaient trop fins. N'hésitez pas à étaler sur 1/2 centimètre d'épaisseur... Mais moi, ça m'a quand même plu!