La Cuisine de Justine

mercredi 18 octobre 2017

tartines complètes pour déjeuner de compet' !

Hello la compagnie !

Je ne sais pas comment ça se passe chez vous, mais ici on aime bien les repas sur le pouce. Non pas qu'on mange en vitesse, non, nous aimons nous asseoir à table tous les quatre et prendre le temps de partager un repas ensemble mais si çe repas peut être à la fois simple, rapide à préparer, sain et goûteux alors c'est encore mieux !

tartinezoom


Aujourd'hui je vous propose une de ces recettes qui prennent, allez, maximum 5 minutes à préparer. Et, as usual, c'est une recette que vous pourrez faire varier à l'infini !

Tartines de Volkornbrot au fromage frais et crudités :
pour 1 personne :

- 1 tranche de volkornbrot (pain complet allemand, très épais et noir)
- du fromage frais ail et fines herbes (type Tartare)
- un petit tronçon de radis noir
- 1/4 de carotte
- 3 fines tranches de tomates
- un peu de persil, de ciboulette ciselés (l'équivalent d'une cuillère à dessert)
- sel et poivre (du moulin)

tartinefabrication

J'ai tout simplement épluché la carotte et le radis noir et je les ai tranchés très très finement à la mandoline. Au couteau cela fonctionne aussi, mais l'idéal est que les tranches soient extrèmement fines. Ensuite j'ai tartiné la tranche de pain d'une couche généreuse de fromage ail et fines herbes. J'ai disposé les tranches de légumes dessus en les faisant se chevaucher un peu. J'ai commencé par les carottes puis le radis noir mais il n'y a pas d'ordre à privilégier, c'est comme vous voulez. J'ai fini par 3 tranches de tomates, de la ciboulette et du persil finement ciselés et j'ai salé et poivré.

Accompagné d'une salade verte, c'était délicieux. Rapide, sain et même économique : que demander de plus ?

tartine salade2

Vous pouvez faire varier les recettes avec d'autres légumes : radis rose, betterave, poivron, courgette, concombre etc... Et également en faisant varier le fromage : ce doit être très bon et rafraîchissant avec du chèvre frais type Petit Billy par exemple.

Vous m'en direz des nouvelles ! Et si vous testez, n'hésitez pas à me faire un petit retour en commentaire.


lundi 16 octobre 2017

Financiers au gingembre et zestes de citron

Il vous reste quelques blancs d'oeufs après avoir cuisiné ?
Vous avez de la poudre d'amandes dans vos placards ?
Ne bougez pas, j'ai la recette qu'il vous faut !

financiershaut

Avec ou sans citron, idem pour le gingembre : c'est vous qui voyez. La pâtisserie, et la cuisine de manière générale, c'est sympa si on se l'approprie.

Voici la recette de mes financiers de la semaine dernière :

- 130 g de sucre glace
- 70 g amandes en poudre
- 50 g de farine
- 120g de beurre (j'ai mis 60g de beurre doux et 60g de beurre demi-sel)
- 100g de blanc d'oeufs

optionnel :
- 1 cuillère à café de gingembre en poudre
- le zeste d'un citron non traité

financierscôté


Tamiser dans un saladier la farine, la poudre d'amande et le sucre glace. Ajouter la cuillère de gindembre en poudre et le zeste finement râpé (j'utilise la grille fine et bien lavée de ma râpe à fromage)
Faire fondre le beurre et continuer à le faire cuire à feu doux jusqu'à ce qu'il prenne une coloration "noisette" (c'est ce qu'on appelle faire un beurre noisette). Le verser sur le mélange d'ingrédients sec tout en mélangeant à l'aide d'un fouet. Verser petit à petit les blancs d'oeufs sans cesser de mélanger. Recouvrir de film étirable au contact de la préparation (on dit "filmer au contact") et entreposer au réfrigérateur. Si vous oouvez laisser reposer une nuit c'est encore mieux.
Au mpment de la cuisson, préchauffer le four à 170°C pendant que vous sortez la pâte à financiers du réfrigérateur pour la faire reprendre une température ambiante : elle va ramollir. Avec une cuillère à dessert, répartir la pâte dans des petits moules rectangulaires (si vous en avez, sinon des moules à muffins feront l'affaire : il ne faut pas se mettre de barrières). Faire cuire entre 15 et 20 minutes. Vos financiers doivent être colorés, un peu dorés mais pas trop si vous les souaitez fondants. Si vous les aimez façon biscuits un peu croquants alors vous pouvez pousser la cuisson un peu plus longtemps. Attention, cela a tendance à colorer d'un coup !

financiers3

VARIANTES POSSIBLES :

- remplacer la poudre d'amandes par de la poudre de noisettes.
- déposer une framboise fraîche ou surgelée au milieu de votre financier avant cuisson
- intégrer de la vanille en poudre ou les grains d'une gousse de vanille dans la préparation (et gardez bien la gousse pour la mettre dans votre pot à sucre et avoir du scure vanillé naturel !)
- râper le zeste d'une orange, d'une clémentine ou même pourquoi pas d'un pamplemousse à la place du citron !

Bref, vous voyez : laissez libre court )à votre imagination !

Bonne pâtisserie !

Enregistrer

Enregistrer

vendredi 13 octobre 2017

Génoise et glaçage brillant au cacao

Ma grande chouette vient de fêter ses 5 ans ! C'était début octobre et je dois dire que c'est la première fois de ma vie de maman qu'un anniversaire me rend si nostalgique. C'est simple ça m'a propulsée 5 ans en arrière et même un peu plus et j'ai presque eu l'impression de revivre les derniers moments de ma grossesse, les premiers instants à trois...

BREF !

Il fallait bien fêter ça, mais il fallait le fêter simplement car la demoiselle n'aime pas du tout les gâteaux à la crème.
J'ai fait tout simple : une génoise au cacao surmontée d'un simple glaçage brillant au cacao (qui m'avait servi 2 jours auparavant pour une tarte au chocolat)

DSC01975
Pour la génoise, vous serez mignons de vous armer d'un saladier en inox et d'un batteur électrique à main puisqu'on va faire chauffer une prépartion au bain marie tout en la fouettant. C'est tout simple, revenez ! Il faudra également une passoire fine ou un tamis.

Il faut :

- 4 oeufs
- 130 g de sucre
- 100 g de farine
- 30 g de cacao

Casser les oeufs dans un saladier en inox (autrement appelé cul de poule), ajouter le sucre et poser le saladier sur une casserole remplie d'un peu d'eau. Il est important que l'eau ne touche pas le fond du saladier, même en ébullition. Faire chauffer la casserole à feu moyen tout en battant la préparation au batteur électrique (ou au fouet à main si vous voulez faire un petit renfo du bras en même temps !) Il s'agit d'essayer d'incorporer le maximum d'air. A ce propos, j'avais un jour entendu dans une émission culinaire qu'il fallait démarrer le fouet à petite vitesse et augmenter au fur et à mesure jusqu'à la vitesse maximale. C'est ainsi qu'on incorpore un max d'air dans une préparation (valable pour les blancs en neige également). La préparation est censée atteindre 50°C : si vous avez un thermomètre aimentaire c'est le moment de vous en servir !
Retirer le cul de poule du bain marie et continuer à battre la préparation sans arrêt jusqu'à refroidissement complet (un petit moment en somme).
C'est le moment d'incorporer délicatement la farine et le cacao tamisés ensemble à l'aide d'une maryse en soulevant délicatement la pâte.
Beurrer et fariner un moule (je trouve que le plus pratique est un moule à charnière) et y verser la pâte. Faire cuire 20 min environ en vérifiant la cuisson avec la pointe d'un couteau au centre : elle doit ressortir complètement sèche. Démouler aussitôt la génoise sur une grille pour la faire refroidir.

Pour le glaçage brillant au cacao je vous dirige là : clic.

Il vous suffira de laisser bien tiédir le glaçage et de le verser doucement sur la génoise également refroidie. Avec une grande spatule vous étaler le glaçage et le faites couler sur les côtés du gâteau.

Bonne dégustation !


Le gâteau de sécurité, celui qui fonctionne à tous les coups : c'est la tarte aux framboises de notre ami le surgelliste de Picardie : DSC01911Joyeux anniversaire ma petite fleur sauvage !
(J'aime bien les surnoms cucu)

 

Posté par Justine Justine à 08:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Glaçage brillant au cacao

C'est un glaçage que j'ai préparé pour recouvrir une tarte au chocolat l'autre jour.
Il est tout simple à faire et a vraiment un rendu très agréable : lisse, fondant et brillant. Si on en a trop, on peut sans problème le conserver dans un récipient fermé au réfrigérateur, il suffira de le faire réchauffer au bain marie pour le faire refondre.

Ingrédients pour 250g de glaçage :

- 60 g d'eau
- 50 g de crème fraîche
- 110 g de sucre
- 40 g de cacao amer
- 2 feuilles de gélatine alimentaire

Faire tremper la gélatine dans un verre d'eau pour la ramollir. Faire bouillir ensemble la crème, l'eau et le sucre en les mélangeant. On obtient un genre de sirop crémeux. Ajouter la gélatine et le cacao hors du feu en fouettant vigoureusement afin de tout dissoudre. Le glaçage est prêt à être passé au tamis afin d'éliminer les bulles éventuelles. Il faudra le laisser tiédir/refroidir pour pouvoir le verser sur le gâteau.

Posté par Justine Justine à 08:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 12 octobre 2017

Velouté Carottes Pommes Pommes

Cette recette, je la tiens de mon amie Raphaëlle, qui un jour est arrivée à l'IUFM (cela ne nous rajeunit pas !) (cétait en 2007) (V'là le coup de vieux !) en me disant "Hier j'ai fait une soupe super bonne et ultra simple : j'ai mis quelques pommes de terre, quelques carottes, une pomme et un oignon et figure toi que ça rappelle le gout du potiron"

On obtient une soupe veloutée avec un gout très doux, le bon petit plat réconfortant pour les soirées d'hiver.
Ici on est amateurs de soupe l'hiver parce que c'est rapide, ça cuit tout seul, ça se mange sans faim, c'est léger et digeste et ça compense les craquages sur les tablettes de chocolat aux noisettes devant une série (chuuuut...)

Velouté Carottes Pommes Pommes

Il vous faudra :

- 4 grandes carottes
- 4 pommes de terre
- 2 pommes
- 2 oignons
- 1,5 L d'eau froide
- sel et poivre

DSC02041Eplucher et laver les carottes et les pommes de terre. Eplucher les pommes et les oignons. Détailler tous les légumes en rondelles/cubes et les mettre dans un faitout.

DSC02046

DSC02048Recouvrir d'eau (ici j'ai mis 1,5L mais en réalité il faut simplement que l'eau arrive au niveau des légumes), saler et poivrer (vous pouvez aussi ajouter des épices. Une pincée de cumin se mariera bien avec ce mélange, par exemple). Poser le couvercle et démarrer la cuisson à feu vif pendant 10 minutes puis baisser à feu doux et laisser cuire encore 30 min. Laisser redroidir un peu avant de mixer avec un mixeur plongeant ou un blender (de préférence en verre car il y a un risque de fissure du plastique à cause de la chaleur <-- c'est du vécu).

DSC02053

DSC02054
Accompagner d'une tartine gratinée, par exemple ;-) (recette ici)

Bon app' !

Posté par Justine Justine à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


mercredi 11 octobre 2017

Tartines gratinées tomates/chèvre et fromage frais ail et fines herbes

Ce soir je vous propose une recette simplissime comme j'en ai le secret, le genre de recette qu'on est content d'avoir sous la main quand on rentre du boulot fatigué, qu'on n'a ni le temps ni le courage de préparer un dîner, qu'on a mille choses à faire avant de pouvoir se relaxer et se reposer.

tartinechaude

Pour réussir cette recette (pour 3 bons appétits ou bien pour 6 personnes si c'est une entrée) vous vous munirez de :

- 6 tranches de pain de campagne
- 2 ou 3 tomates (j'en avais prévu 3 mais n'en ai finalement utilisé que 2, cela dépend de la taille des tranches de pain)
- 3 cuillères à soupe de fromage frais ail et fines herbes
- 6 tranches de bûche de chèvre

tartinechaudeingrédients

Etaler un peu de fromage ail et fines herbes sur chaque tranche de pain de campagne.
Tailler les tomates en tranches bien fines et les disposer sur les tranches de pain au fromage frais.
Couper chaque rondelle de chèvre en 4 morceaux et les disposer sur les tartines, enfourner dans le four froid reglé sur 180°C et laisser chauffer et gratiner une quinzaine de minutes.

tartinechaudecrue

Servir chaud accompagné de salade ou de soupe.
Eh bien justement, ça tombe bien : la prochaine recette que je vous propose est une soupe ! (les grands esprits, toussa toussa)

Enregistrer

Enregistrer

Posté par Justine Justine à 20:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

samedi 3 juin 2017

Biscuits champêtres au graines

Aujourd'hui je partage une très chouette recette qui m'a été transmise par une personne que j'ai croisée au cours d'une réunion. Elle appelle ces biscuits les biscuits champêtres et ils portent bien leur nom puisqu'ils sont pleins de graines et céréales. J'ai très légèrement modifié sa recette puisque je n'avais pas de flocons d'avoine, j'ai donc remplacé les flocons d'avoine par de la farine t65. Et c'était très très bon aussi !

Screenshot_20170603-102359_1

Voici la recette que j'ai suivie qui donne pas mal de biscuits, de quoi faire un stock :

190g farine (la recette originale préconise 160g de farine + 30 g de flocons d'avoine)
125g cassonade
125g beurre
1 oeuf
4 cas graines tournesol
2 cas graines pavot
2 cas sésame
1 cas lait

Mélanger tous les ingrédients secs ensemble puis ajouter l'oeuf, le lait et le beurre ramolli, travailler la pâte rapidement afin qu'elle soit assez homogène.

Mon astuce à ce moment de la recette : façonner le nombre de biscuits dont vous avez besoin en faisant une petite boule de pâte que vous aplatissez avec la paume de la main. Avec le reste de la pâte, façonner un ou des boudins que vous pouvez congeler pour plus tard. Le moment venu il vous suffira de décongeler un boudin (c'est très rapide) puis de le couper un tranches pour obtenir des biscuits.
Faire cuire au four 15 à 20 mn à 180°C.

Légumes rôtis au curry, sésame et aromates

Ça fait un moment que l'envie de reprendre "La cuisine de Justine" me trottait en tête...
C'est d'une nouvelle ville que j'écris puisque nous avons emménagé il y a maintenant un an et demi à Nantes. Nouvelle ville, nouvelle vie, à la maison pour le moment puisque le travail n'a pas encore voulu me suivre ;-)
Qui dit à la maison dit plus de temps pour cuisiner et ça a contribué à me remettre le pied à l'étrier.

Aujourd'hui pour ce petit retour je vous propose la recette de notre dîner d'hier soir : des légumes rôtis au curry, sésame et aromates.

 

P_20170602_193907_1_1

 

Pour cette recette pour 4 personnes, il vous faudra :
6 pommes de terre moyennes
4 carottes
4 petits navets
2 belles courgettes
De la poudre de curry
3 c à s d'huile d'olive
Sel, poivre du moulin
Graines de sésame
Aromates, ici le mélange "à l'italienne" que j'achète au rayon épices de notre boutique bio

Vous aurez aussi besoin de la lèche-frite de votre four et d'une feuille de papier sulfurisé.

J'ai commencé par éplucher tous mes légumes, sauf les courgettes. J'ai coupé les pommes de terre et les navets en 4, les carottes en gros tronçons, et les courgettes en 2 dans la longueur puis je les ai quadrillée au couteau d'office.

J'ai déposé tous ces légumes sur la lèche-frite, les ai arrosés d'huile d'olive puis saupoudrés de poudre de curry, d'aromates à l'italienne, de sel, poivre du moulin et enfin de graines de sésame.
C'est au moment d'enfourner le plat que j'ai allumé le four à 240°C et j'ai laissé cuire une petite heure. Habituellement je veille à remuer les légumes de temps en temps mais là, je dois être honnête, j'ai complètement oublié ! ^^

On a laissé un peu refroidir les légumes avant de les manger et c'était délicieux !
Ici nous faisons bien souvent un repas végétarien le soir mais ces légumes peuvent aussi bien accompagner une viande ou un poisson.

Bon appétit ! Et à très vite !

 

Posté par Justine Justine à 10:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

dimanche 18 mai 2014

Conchiglie au fromage de chèvre frais, menthe et coulis de tomate.

conchiglie chevre menthe tomate

On continue avec une recette végétarienne.

C'est en me promenant, en cruel manque d'inspiration, dans les rayons de la supérette la plus proche, que je suis tombée sur ces grosses pâtes en forme de coquillage : les conchiglie. Elles font environ 3 cm crues et grossissent considérablement pendant la cuisson, ce qui permet de les farcir de différentes façons. 

Je vous présente ici la première recette que j'ai testée.

Pour un grand plat

(une quinzaine ou vingtaine de conchiglie)

1 paquet de conchiglie

2 fromages de chèvre frais de type Petit Billy

un bouquet de menthe fraîche

une gousse d'ail

sel et poivre du moulin

100 g d'emmental râpé

2 pots de coulis de tomates

 N.B : il est possible d'utiliser un autre fromage, tel que le fromage crémeux (Saint Môret ou Philadelphia. Seul bémol, ils ont moins de goût.

Faire cuire une vingtaine de pâtes dans un grand volume d'eau salée le temps indiqué sur le paquet (je ne m'en souviens plus !). Les égoutter, les arroser d'un filet d'huile d'olive (pour éviter qu'elle ne se collent entre elles) et les laisser refroidir.

Pendant ce temps, préparer la farce : dans un petit saladier, écraser les deux fromages de chèvre avec une fourchette, saler et poivrer. Effeuiller la menthe, la laver et la sécher soigneusement puis la hacher très finement. Ajouter la menthe au fromage de chèvre assaisonné, bien mélanger.

Dans un grand plat à gratin, verser les deux bocaux de coulis de tomates. Eplucher une gousse d'ail, retirer le germe central (il rend l'ail indigeste) puis écraser la gousse et l'ajouter au coulis de tomates, en la répartissant avec une cuillère en bois. Saler et poivrer légèrement le coulis.

Une fois les pâtes refroidies, les farcir une par une avec le mélange à base de chèvre en s'aidant d'une petite cuillère. Les déposer dans le plat, sur le coulis. Une fosi que le plat est rempli, le parsemer d'emmental râpé et enfourner à 200°C pendant une dizaine de minutes. Finir la cuisson par une minute sous le grill.

Déguster bien chaud ! 

Bon appétit !

 

Posté par Justine Justine à 20:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mercredi 14 mai 2014

Terrine végétarienne aux légumes et aux céréales

terrine céréales légumes

Ces temps-ci il est de plus en plus fréquent que nous fassions des repas végétariens. Dans la famille nous sommes tous les 3 grands amateurs de fromage (surtout la dernière née !) et un repas sans viande ni poisson ne nous éffraie pas ! En revanche les protéines sont toujours présentes avec le fromage et parfois certaines légumineuses.

Ici je vous propose une terrine très facile à préparer et qui s'accompagne fort bien d'une salade. Il vous faudra pour 8-10 personnes :

1 verre (25 cl) de céréales ou légumineuses de votre choix (ici j'ai utilisé un mélange riz-soja-lentilles corail)

2 oeufs

12,5 cl de crème liquide

100 g de gruyère râpé

50 g d'un autre fromage en petits morceaux (chèvre, roquefort, le choix est vaste !)

des légumes de saison (1 carotte, 3 fleurettes de chou fleur, 1/2 courgette pour la recette du jour)

sel, poivre, épices de votre choix

La recette :

On va commencer par faire cuire les céréales/légumineuses dans un grand volume d'eau. Une fois la cuisson terminée, les égoutter et les réserver. A l'aide d'une mandoline, ou si vous n'en avez pas, d'un couteau bien aiguisé et d'une planche à découper, trancher les légumes en très fines lamelles. Vous pouvez aussi les râper à la râpe à fromage, ça fonctionne très bien, y compris pour le chou fleur.

Dans une poèle, faire chauffer une cuillère à soupe d'huile d'olive et faire revenir les légumes dedans quelques minutes à feu moyen. Les légumes doivent rester croquants, ils termineront leur cuisson dans la terrine, au four.

Dans un saladier, battre les oeufs avec la crème liquide. Saler et poivrer si vous le souhaitez (je ne le fais pas systématiquement dans la mesure où mes plats sont souvent dégustés par un bébé). Ajouter le fromage puis les céréales et les lamelles de légumes. Bien mélanger.

Chemiser un moule à cake de papier sulfurisé puis y verser la préparation. Faire cuire 1h à 180°C (thermostat 6). Je ne préchauffe généralement pas le four mais si vous avez l'habitude de le faire vous pouvez. Il faudra certainement revoir le temps de cuisson à la baisse, en revanche.

Bon appétit ! 

 

mardi 13 mai 2014

Massacre à la cuillère ou le cheesecake sismique au citron !

meurtre au cheesecake

Salut la compagnie ! 

Ca gaze ?

L'envie revient, petit à petit de venir alimenter (c'est le cas de le dire !) ce blog un peu délaissé...

Je reviens aujourd'hui avec une recette de Cheesecake, my favourite ! J'adore ce dessert, vous avez dû vous en rendre compte vu le nombre de cheesecakes que j'ai postés.

Celui-ci je l'ai appelé le cheesecake sismique, rapport à la manière dont il s'est craquelé après cuisson ! 

cheesecake sismique

J'ai suivi la petite leçon de cheesecake du blog Beau à la louche, qui est mon blog chouchou ! Une vraie mine d'or...

cheesecake part nature

C'est parti ! 

Attention, pour bien réussir à démouler le cheesecake il est impératif d'utiliser un moule à charnière comme celui-ci.

089155

Pour un cheesecake pour 12 personnes.

300 g de biscuits sablés (j'ai utilisé les "Digestive biscuits" de la marque Mc Vities)

100 g de beurre

3 oeufs

900 g de fromage crémeux (j'ai prix du fromage nature à tartiner de marque distributeur mais le St Môret ou le Philadelphia fonctionnent très bien aussi)

200 g de sucre de canne

3 citrons

La recette est très simple : 

Déposer les biscuits dans une jatte et les émietter très finement (former une poudre) avec les doigts, avec un pilon ou un rouleau à pâtisserie en bois si vous êtes mieux équipés que moi ;-).

Faire fondre le beurre à feu doux et le verser dans la poudre de biscuits, remuer à la cuillère en bois jusqu'à obtenir "un sable humide". 

Verser cette mixture au fond du moule à charnière puis bien la tasser avec le fond d'un verre en la répartissant de façon régulière. Entreposer le moule au réfrigérateur.

Ensuite, vider les barquettes de fromage dans un grand saladier. Casser les oeufs entiers et les ajouter au fromage. Presser les 3 citrons, verser le jus dans le saladier en retenant les pépins. J'ai également prélevé un peu de zeste (1 cuillère à café) sur un citron pour l'ajouter à la préparation. Je n'aime pas les morceaux de zeste alors j'ai utilisé une rape multiplane. Enfin, ajouter le sucre et mélanger le tout jusqu'à obtenir une préparation homogène. Verser cette préparation dans le moule.

Allumer le four thermostat 5 (150°C) et enfourner le cheesecake pendant 1h. A la fin de la cuisson, comme l'explique Loukoum du blog Beau à la Louche, il est important de laisser le cheesecake refoirdir dans le four en même temps que ce dernier. Donc ne vous pressez surtout pas de le sortir une fois la cuisson terminée, au contraire oubliez le quelques heures. Cela lui permettra de finir tranquillement de "cuire" à coeur.

L'entreposer une nuit au réfrigérateur. Le lendemain votre gâteau est prêt à être dégusté. 

Je n'ai pas changé et le préfère toujours accompagné d'un coulis de framboise !

 

Posté par Justine Justine à 16:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 4 novembre 2013

Financiers martiens à la pistache

 

financierspistache

Photo extraitre de mon autre blog Justine la praline

Ils étaient censés être vert pistache... ils sont vert émeraude!! :) Je suis incapable de doser la pâte de pistache!

Pour des financiers originaux, au bon goût de pistache, suivez le chef:

4 blancs d'oeufs

60 g de beurre

40 g de poudre d'amande

40 g de farine

110 g de sucre cassonnade (à défaut de sucre glace)

1 cuillère à café bombée de pâte de pistache

(j'avais mis 1 cuillère à soupe extra bombée mais c'était un peu fort en goût et la couleur n'était pas top!)

Préchauffer le four à 180°C (th. 6). Dans un saladier, mélanger la farine tamisée, la poudre d'amande et le sucre. Dans une terrine, fouetter les blancs d'oeufs pour les faire légèrement mousser (ne pas les faire monter en neige!). Verser les blancs d'oeufs dans le mélange farine-amandes-sucre et les incorporer délicatement. Faire fondre le beurre dans une casserome jusqu'à ce qu'il roussisse légèrement et le verser dans la pâte. Ajouter la cuillère de pâte de pistache et mélanger avant de verser dans des moules à mini-financiers en silicone. Faire cuire 15 min à 180°C.

Et derrière vous pouvez voir la miamissime crème renversée à qui ces financiers ont gentiment tenu compagnie :) (recette en ligne demain)

Posté par Justine Justine à 17:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Crème renversée simplissime

Ca faisait loooongtemps que je n'avais pas préparé et (mmmmh) dégusté une crème renversée! Légère, fondante, sucrée comme il faut: je ne peux que vous la conseiller. En clôture d'un repas "raclette", c'était top car léger.

cremerenversee 

photo extraite de mon autre blog Justine la praline

 

Pour réaliser cette crème, il faut:

1/2 litre de lait écrémé

1 gousse de vanille bourbon

6 oeufs (2 oeufs entiers et 4 jaunes)

75 g de sucre en poudre

 

Pour le caramel:

100 g de sucre

1/2 citron

2 cuillérées à soupe d'eau froide + 1 d'eau chaude pour décuire

Faire bouillir le lait avec la gousse de vanille préalablement fendue en 2. Retirer la casserole du feu et laisser infuser la vanille.

Dans un saladier, battre les oeufs avec le sucre puis mouiller peu à peu avec le lait bouillant filtré sans cesser de fouetter (il est bon d'être 2 à ce moment là de la recette! Si ce n'est pas le cas, filtrer le lait avant et verser d'une main en fouettant de l'autre).

Préchauffer le four à 180-200°C.

Préparer le caramel en faisant fondre le sucre dans une casserole avec les 2 cuillérées à soupe d'eau et le jus du demi citron. Porter à ébullition et laisser cuire en inclinant la casserole de temps en temps jusqu'à ce que le caramel roussisse. Lorsqu'il est roux, le retirer du feu et le décuire en y versant une cuillère à soupe d'eau chaude.

Verser immédiatement ce moule au fond de 6 ramequins ou au fond d'un grand plat en pyrex en faisant pivoter le moule pour bien en tapisser le fond. Verser la préparation dans les ramequins et faire cuire au bain marie* pendant 35-40 minutes. Laisser complètement refroidir avant de démouler sur une assiette.

* le bain marie: remplir un grand plat d'eau chaude et y déposer le(s) moule(s). Enfourner à four chaud. Le plat doit toujours rester rempli d'eau.

Posté par Justine Justine à 17:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Salade de fruits jolie, jolie, jolie

P1140224

 photo extraite de mon autre blog, Justine la praline

En ces jours frileux, rien de mieux que de se réveiller avec une bonne salade de fruits ensoleillée! 

Pour préparer cette salade, s'armer de :

1 orange

1 pamplemousse

2 kiwis

des brisures de framboises ou des framboises entières


Peler le pamplemousse et détacher les quartiers. Eplucher les kiwis et les couper en cubes, peler l'orange à vif (c'est à dire qu'on enlève jusqu'à la peau blanche autour de l'orange et on détache les quartiers à l'aide d'un couteau très tranchant). Mélanger les morceaux de fruits dans un saladier, ajouter les brisures de framboises ou les framboises entières et servir sans tarder.

Posté par Justine Justine à 17:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Sablés tout ronds

DSC04947

Ce sont les sablés appelés "tout ronds" et issus de mon tout premier livre de cuisine, le premier que j'aie utilisé étant enfant, avec ma maman : La cuisine des petits. Ce livre n'est probablement plus édité puisque je n'en ai pas trouvé la trace sur internet. La recette est très simple, je vous la livre :

Pour réaliser ces sablés il vous faudra 150 g de beurre mou, 120 g de sucre, 1 sachet de sucre vanillé, 300 g de farine, 1 oeuf. 

Tout d'abord, allumer le four à 180°C pour le faire préchauffer.

Dans un saladier, mélanger le beurre coupé en petits cubes, les sucres et la farine jusqu'à obtenir un mélange sableux (comme pour un crumble). Creuser un puits dans ce mélange et y casser l'oeuf. Incorporer l'oeuf à l'aide d'une cuièère en bois puis malaxer très rapidement la pâte pour la rendre homogène. Attention de ne pas travailler la pâte trop longtemps pour ne pas la rendre élastique.

Laisser reposer la pâte une quinzaine de minutes dans un endroit frais (mais pas nécessairement au réfrigérateur). A l'aide d'un rouleau à pâtisserie, étaler la pâte sur 5 mm d'épaisseur et découper des ronds de la taille que vous souhaitez à l'aide d'un emporte-pièce ou, comme moi, d'un simple verre retourné.

Ensuite, plusieurs possibilités s'offrent à vous : 

- Faire cuire les sablés tel quels... Mais c'est un peu triste !

- Les transformer en sablés décorés: beaucoup plus funky !

Pour ce faire il faut battre un oeuf et en badigeonner les sablés au pinceau puis saupoudrer de petites décorations en sucre (sucre coloré et nacré et formes en sucre achetées chez Pick n Pay, South Africa)

Faire cuire au four (chaleur tournante pour ma part) à 180°C pendant 15 minutes. 

Posté par Justine Justine à 16:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Cheesecake double yummy d'après une recette de Beau à la louche

Le blog Beau à la louche c'est ma Bible en matière de cheesecakes !  Dessus vous pouvez trouver n'importe quelle variante de cheesecake et ils ont tous l'air plus appétissant les uns que les autres. Donc si toi, lecteur, tu ne peux passer devant un Starfucks Cobbee sans te retenir d'acheter une part de leur déééélicieux cheesecake à la framboise... ce blog est pour toi : Beau à la louche.

DSC05032

Donc il y a de cela quelques mois, je me suis lancée corps et âme dans la réalisation du cheesecake de base, dont j'ai pris la recette ici.

J'ai donc mixé 200g de palets bretons avec 70 g de beurre fondu (lecteur à la diet', s'abstenir !)

Dans un bol j'ai intimement mélangé 3 barquettes de Nature à tartiner de chez Leader Price (c'est le parent pauvre du Saint Moret), 60 g de sucre cassonnade, 2 cuillères à soupe de farine, 1 jus de citron entier, 1 pincée de sel et 3 oeufs. Eh oui, lecteur, tu as vu juste, je me suis librement inspirée de la recette pour en faire quelque chose de personnel (genre...)

Hop, avec mes petits doigts j'ai réparti le beurre biscuité au fond d'un moule à cake, j'ai versé la préparation au fromage par dessus et zou, dans le four pendant 45 min thermostat 6 !

DSC05027

Voilà, après refroidissement : on voit bien que c'est un double yummy cheesecake car il est bien fondant.

Et moi j'aime l'accompagner d'un coulis de framboises express (faire cuire 2 poignées de framboises avec un peu de sucre, passer au chinois et laisser refroidir). 

A déguster sans remords (sauf si comme moi vous avez 10kg à perdre !! :-/ )

Une quiche aux fromages

83109534_p

Munissez vous d'une pâte brisée, un paquet de lardons fumés (remplaçable par des restes de poulet rôti ou même du jambon de volaille coupé en fines lamelles), un chèvre frais (type petit Billy), 4 oeufs et 3 cuillères à soupe de crème d'Isigny (siouplé !), une grosse poignée d'Emmental râpé, noix de muscade et poivre.

Allez, on se lance, même si on est novice en cuisine, c'est fastoche je vous ai dit !

On commence par faire revenir les lardons dans une petite poêle (ou grande, c'est vous qui voyez, c'est pas moi qui fait la vaisselle !). Pendant ce temps on sort la pâte brisée de son étui et on l'étale dans un moule à tarte. Bon jusque là ça va vous suivez ? Attention, ça se complique... Nan j'déconne ! Dans un saladier, vous fouettez les 4 oeufs (préalablement cassés, est-ce utile de le préciser ?) avec la crème fraîche, hop un p'tit tour de moulin à poivre, hop un p'tit tour de râpe de noix de muscade. 

On ne salera pas, les lardons s'en chargent à notre place ! (en revanche si on utlise de la volaille on sale !) On ajoute le râpé dans la préparation, et on la verse sur la pâte à tarte. On parsème les lardons et le fromage de chèvre et on enfourne 1 heure thermostat 6 (180°C).

 

 

vendredi 22 juillet 2011

Il y a les fruits, la jelly, la chantilly: mon TRIFLE est réussi!

 DSC00518

Le trifle, c'est quoi? Mais si, vous savez! Souvenez-vous de ce légendaire épisode de la série Friends dans lequel Rachel se lance dans la confection d'un trifle... : (cliquez sur le lien souligné)

Le Trifle de Rachel, friends épisode 6.09

Sans titre3

Sans titre2

Sans titre

Rachel n'a simplement pas réalisé qu'elle a sauté une page et a mélangé la recette du trifle (dessert aux fruits et à la crème) avec le shepard pie (équivalent de notre hachis parmentier: viande hachée et légumes): pour ne pas la vexer, chacun fait semblant d'adorer le dessert... Que ne ferait-on pas par amitié?

***********

Ca fait une éternité que je voulais poster une recette de trifle. C'est un dessert anglais dont je connais le nom depuis fort longtemps (apparemment ma tante excellait dans sa réalisation mais moi je n'y ai jamais goûté!). J'ai pu en déguster pour la première fois lors d'un Noël en Afrique du Sud, le pays d'adoption de ma soeur.

C'est un dessert à étages, que j'ai l'habitude de comparer au tiramisu quand on me demande de le décrire (j'entends déjà les puristes du Tiramisu crier au scandale!). Je n'ai pas dit que c'était la même chose, attention, mais c'est pr moi un bon moyen de se figurer le genre de pâtisserie que c'est.

En règle générale, on le présente dans un saladier transparent, à travers lequel on pourra admirer toutes les couches du gâteau. Aujourd'hui je choisis de vous le présenter en verrine, car c'est la meilleure façon d'avoir un dessert présentable à vos invités. Le trifle en saladier est bien gentil à regarder...

Trifle miam

... mais quand il s'agit de le déguster, ça ne ressemble plus qu'à ça:

trifle beurk

Bon là je vous montre des photos de trifle sud-africain, that is to say, un trifle aux couleurs un peu fluorescentes à cause des fruites confits. Voici une photo de mon trifle aux framboises en saladier:

 

Alors ce trifle, y a quoi dedans? Décortiquons-le...

- gâteau (en anglais on l'appelle "spongecake" pour sa consistance moelleuse et aérienne et sa capacité à absorber le liquide - d'où le nom d'éponge. En français, on peut dire génoise ou même, si on n'a pas le temps d'en préparer, utiliser des biscuits à la cuillère)

- fruits (je les choisis rouges mais on peut aussi utiliser d'autres fruits estivaux come des fruits jaunes - pêches, abricots, nectarines, brugnons - ou des poires par exemple)

- "jelly" (ingrédient typiquement anglosaxon, vous pourrez en trouver en épicerie spécialisée ou bien au Bon Marché si vous habitez Paris. J'achète la mienne en Afrique du Sud et en rapporte de toutes les saveurs: pêche, framboise, fruits exotiques, etc...)

- "custard" (dans un dessert, c'est l'équivalent de notre crème pâtissière sauf que la "custard" peut changer de consistance suivant son utilisation: dans un trifle elle sera plutot épaisse tandis qu'en accompagnement d'un gâteau au chocolat on la servira plus liquide)

- crème fouettée ou crème chantilly ("whipped cream" en anglais: si vous la faites vous-même, cela ne vus demandera pas un travail monstre et le résultat est tellement plus divin!!)

Allez, on s'y met et en 1h à peine on a un dessert délicieux, léger, estival: bref, une tuerie!

112_0017

Ingrédients pour 1 trifle aux fruits rouges de 8 personnes ou 8 verrines:

- 1 génoise (recette ici: CLIC)

- 1 sachet de 650 g de salade de fruits rouges de chez picard (les fruits sont assaisonnés, ils perdent en acidité) ou bien des framboises surgelées ou bien des framboises fraîches (le luxe!)

- 1 sachet de jelly aux fruits rouges

- du sirop de fruits rouges (j'ai utilisé le sirop Saft Lingon de chez IKEA cliquez ICI)

- de la crème pâtissière ou custard (dans les épiceries anglo saxonnes ou au Bon Marché il devrait vous être possible de trouver de la préparation pour custard en poudre, à savoir de la maïzena + de la vanille à laquelle vous n'avez plus qu'à ajouter du sucre et du lait bouillant). Sinon, notre bonne vieille crème pâtissière selon cette recette: CLIC fera amplement l'affaire)

- 60 cl de crème liquide entière (il faut absolument de la crème entière =30%MG ou bien votre chantilly ne montera pas!)

- 2 cuillères à soupe de sucre glace

- sucre coloré, fruits rouges frais pour décorer (facultatif)

 

La veille:

Confectionnez la jelly. C'est une étape tout à fait facultative si cela ne vous tente pas. Je vous conseille simplement d'essayer car la jelly c'est pas du tout le dessert flasque et fluo que l'on connaît de réputation. Dans le trifle on la découpe en petit morceaux, c'est plutôt frais et fondant. Pour la confectionner, suivez les instructions de votre sachet: en général, on mélange le sachet de poudre aved de l'eau bouillante puis on rallonge avec de l'eau froide et on laisse prendre au réfrigérateur. Si vous souhaitez la démouler correctement, il faudra penser à utiliser un moule en silicone ou bien à tapisser votre récipient de film étirable... ce que, vous vous en doutez, je n'ai pas pensé à faire! :)

 

Le jour même:

1/ Commencez par confectionner votre génoise sur une grande lèche frite pour avoir une génoise fine selon cette recette CLIC.

2/ Pendant que la génoise cuit, préparer la custard en suivant les instructions figurant sur le produit ou votre crème pâtissière en suivant cette recette CLIC. La laisser refroidir complètement.

3/ Entreposer les briques de crème liquide entière au réfrigérateur, entreposer un bol et les fouets du batteur électrique au congélateur le temps de préparer le trifle: il faut que le récipient, les ustensiles et les ingrédients soient bien frais pour monter la crème en chantilly.

4/ Quand la génoise est cuite, la laisser refroidir sur une grille puis utilisez votre verrine comme emporte pièce pour découper des ronds dans la génoise. Il y aura 2 couches de génoise, il vous faudra donc découper 2 cercles de génoise par verrine.

5/ Préparer le sirop en mélangeant la même quantité de sirop de fruits rouges que d'eau froide. Avec un pinceau à pâtisserie, imbiber le fond de génoise de ce sirop. Si vous n'avez pas de pinceau à pâtisserie, versez le sirop avec une cuillère à café pour ne pas en mettre trop.

6/ Démouler la jelly et la découper en petits cubes de la taille d'un dé.

7/ Disposer quelques fruits rouges (sans décongélation préalable) et quelques dés de gélatine sur le biscuit pour le recouvrir.

8/ Recouvrir complètement les fruits d'une couche de custard/crème pâtissière froide.

9/ Recouvrir la custard/crème pâtissière d'une couche de génoise et la ré-imbiber de sirop comme à l'étape 4.

10/ Répartir une nouvelle couche de fruits rouges et jelly sur le biscuit. Laisser reposer au réfrigérateur pendant quelques minutes, le temps de préparer la crème chantilly.

11/ Monter la crème en chantilly: dans le bol entreposé au congélateur, verser la crème liquide. Ajouter le sucre glace puis battre au fouet électrique à basse puissance d'abord puis en augmentant la puissance petit à petit. La crème doit former des petits "pics" quand on retire les fouets du batteur. Le recette de la crème chantilly se trouve ici CLIC

12/ Napper les verrines de crème chantilly, décorer de fruits rouges frais ou de sucre coloré et garder au frais jusqu'au moment de servir.

 

Petites variantes:

- Si vous faites le trifle dans un saladier, suivez toutes les mêmes étapes en changeant une chose: découpez la génoise en cube que vous tremperez brièvement dans le sirop.

- "Je n'ai pas le temps de faire une génoise", "Je ne suis pas très branchée pâtisserie", "Je n'ai pas le temps de faire cuire un gâteau" ---> utilisez des biscuits à la cuillère!

- "La jelly me dégoûte", "Malgré toutes mes recherches je n'ai pas trouvé de Jelly, que faire?" ---> squizzez la jelly! Le gâteau est (presque) aussi bon!

 

Cette recette a l'air longue car j'ai passé un temps fou en blabla et explications diverses et variées mais lancez-vous! La confection n'est pas si longue et le résultat très très à la hauteur!

La recette de la génoise (pour réaliser un gâteau roulé par exemple)

Bonjour bonjour!

Aujourd'hui je vous propose de réaliser un gâteau roulé à la confiture de framboises. C'est un gâteau très simple à réaliser, dont vous pouvez varier la garniture à votre convenance.

112_0008

Ingrédients:

4 oeufs

125 g de sucre

125 g de farine

une noisette de beurre pour le moule (ou du papier sulfurisé)

 

Ustensiles indispensables:

un batteur électrique

un saladier résistant à la chaleur (c'est à dire pas en plastique)

une casserole plus large que le saladier pour faire un bain-marie

 

Préchauffer le four thermostat 5-6 (150-180°C).

Porter une casserole d'eau à frémissement (juste avant l'ébullition, quand les petites bulles se forment). Pendant ce temps, casser les oeufs dans un saladier et ajouter le sucre. Poser ce saladier dans la casserole d'eau frémissante tout en battant au fouet électrique à basse puissance, en augmentant la puissance petit à petit. Avec la chaleur dégagée par le bain-marie et l'action du batteur électrique, les oeufs vont mousser avec le sucre: le mélange blanchit et double voire triple de volume. Quant vous obtenez une préparation mousseuse et bien claire, retirer le saladier de la casserole et continuer à battre quelques minutes: cela permet à la préparation de refroidir tout en gardant son volume.

Tamiser la farine (dans une passoire en métal par exemple) et l'ajouter petit à petit à la préparation en l'incorporant TRES délicatement en SOULEVANT la masse à l'aide d'une cuillère en bois. Le geste est très important: il ne faut surtout pas mélanger en tournant, au risque de faire retomber la pâte. Quand la farine est bien incorporée (n'hésitez pas à continuer de soulever la pâte quelques pinutes pour éliminer les éventuels grumeaux).

Choix du moule:

Il y a plusieurs façons de garnir une génoise: vous pouvez la faire cuire dans un moule plutôt étroit et haut, dans ce cas ci vous la couperez dans l'épaisseur, en 2 ou 3 pour en faire un gâteau à étages. Vous pouvez aussi la faire cuire sur une lèche-frite (grande plaque à four à petits rebords) que vous aurez pris soin de recouvrir d'une feuille de papier sulfurisé débordant de la plaque. Dans ce cas là vous étalerez la garniture directement dessus puis vous roulerez le gâteau encore chaud.

Préparation du moule et cuisson du gâteau:

Beurrer votre moule ou le chemiser de papier sulfurisé en le faisant bien déborder et verser la préparation. Enfourner le gâteau pendant 25 minutes. Il doit être bien gonflé et doré à la sortie du four et une aiguille (type aiguille à tricoter) plantée au centre doit ressortir tout à fait sèche.

Pour garnir le gâteau: 

- si l'objectif est de le couper dans l'épaisseur pour en faire une gâteau à étages, laisser refroidir complètement . Si vous le coupez chaud, vous courez à la catastrophe.

- si l'objectif est de le rouler, étaler la garniture directement dessus (il doit être roulé chaud sans quoi il sera cassant). Vous pouvez, avant d'y étaler la garniture, le badigeonner d'un sirop léger (exemple moitié eau-moitié sirop de fruit) pour le rendre plus moelleux.

Quelques exemples de garnitures:

- pour les fêtes de fin d'année, imbibez le biscuit d'un sirop à l'aide d'un pinceau de cuisine. Garnissez-le avec une ganache au chocolat dont vous le recouvrirez aussi. Quelques stries à la fourchette, une pluie de sucre glâce et quelques décorations: voici votre bûche de Noël!

- pour un goûter d'anniversaire, garnissez le gâteau d'une épaisse couche de nutella, roulez-le bien serré et recouvrez de chocolat fondu sur lequel vous pouvez poser des bonbons pour la décoration.

- pour un dessert ou pour accompagner le thé, cette génoise fera merveille garnie d'une confiture de fruits.

- enfin, vous pouvez couper un gâteau roulé en fines tranches dont vous tapisserez un saladier transparent. Vous pouvez ensuite remplir l'intérieur de mousse au chocolat, mousse au fruit, ou encore alterner des couches de fruits et de crème pâtissière à la façon d'un trifle anglais (recette à venir)

- nature, la génoise peut servir de base pour un tiramisu, en remplacement des biscuits à la cuillère ou coupée en cubes pour un trifle (gâteau anglais à étages appelé en français diplomate)

Posté par Justine Justine à 14:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

La crème chantilly

 112_0012

Pour réaliser une chantilly maison, rien de plus simple! Et le résultat est bien bien loin devant la chantilly industrielle, même sans disposer d'un syphon.

 

Ingrédients:

- 30 cl de crème liquide entière (30% de MG)

- 1 cuillère à soupe de sucre glace

 

Ustensiles:

- un batteur électrique

- un bol profond type "cul de poule"(en métal c'est le top!)

- un congélateur ou à défaut des glaçons

 

Bon à savoir:

L'essentiel pour qu'une crème chantilly soit réussie, c'est que tous les ingrédients (sauf le sucre) soient très froids: entreposez donc la crème au réfrigérateur quelques heures avant la préparation. Si vous avez oublié, ce n'est pas très grave, faites la séjourner une dizaine de minutes au congélateur.

Il en va de même des ustensiles: plus le bol et les fouets du batteur sont froids, mieux c'est donc hop, petit séjour au congélateur pour eux aussi! Si vous n'avez pas de congélateur mais seulement un tout petit freezer, eh bien vous pouvez poser le bol dans lequel vous avez prévu de battre la crème dans un saladier garni de glaçons.

 

Etapes:

Dans le bol, verser la crème liquide bien froide. D'une main, commencer à battre la crème au fouet électrique à la vitesse la plus basse. De l'autre main, verser la cuillère de sucre glace. Augmenter la vitesse du fouet petit à petit jusqu'à arriver à la vitesse macimale que vous garderez jusqu'à ce que votre crème ait bien épaissi: elle ne doit plus couler et doit former des petits "pics" lorsqu'on éteint le fouet et qu'on le retire du bol.

La chantilly maison est beaucoup moins ferme que la chantilly du commerce. Personnellement, je trouve que c'est ce qui la rend si bonne: elle est légère, beaucoup plus digeste et moins écoeurante.

Il existe néanmoins une astuce pour avoir une crème chantilly plus ferme: on l'appelle "fixe chantilly" et vous la trouverez au rayon aide-pâtisserie de certaines grandes surfaces.

Une fois nappée sur le dessert, la crème tient assez longtemps. J'ai testé une nuit au réfrigérateur et ça a fonctionné. Donc si vous l'utilisez en garniture intérieure d'un gâteau, cela fonctionne. En revanche, si vous voulez décorer une verrine avec la crème, attention car elle a tendance à se tasser un tout petit peu au bout de quelques heures, ce qui peut laisser des traces sur le bord du verre.

Allez, lancez-vous: rien de tel qu'une chantilly maison pour napper une coupe de glace!

Posté par Justine Justine à 14:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,